Si vous continuez à exercer une activité professionnelle, vous pouvez continuer à bénéficier du 3ème pilier pendant cinq ans au maximum après l’âge normal de la retraite. Pendant cette période, vous pouvez continuer à effectuer des versements.

Montant maximum inchangé

La définition du montant maximum ne change pas. Cela vaut également si vous travaillez au-delà de l’âge normal de le retraite :

  • Si vous êtes affilié à une caisse de retraite, vous pouvez verser CHF 6’826 au maximum.
  • Si vous ne payez pas (ou plus) de cotisations à une caisse de retraite, vous pouvez verser un montant plus important (mais pas plus de 20 % du revenu net du travail).

Le montant maximum reste également inchangé l’année de la retraite

La règle susmentionnée s’applique également à l’année de la retraite. Si vous êtes affilié à une caisse de retraite, vous pouvez verser le montant maximum du troisième pilier même si vous ne travaillez qu’une fraction de l’année. Si vous n’avez plus de caisse de retraite, le montant maximum est basé sur le grand 3ème pilier. Ceci est soumis à la restriction bien connue selon laquelle la cotisation ne peut pas dépasser 20 % de vos revenus réels net gagnés au cours de l’année de la retraite.

Revenu net gagné
(après déduction de l’AVS/AI/APG/AC)
montant maximum auprès de la caisse de retraite
(CHF 6’826)
montant maximum sans caisse de retraite
(CHF 34’128 bzw. 20 %)
CHF 10’000CHF 6’826CHF 2’000
CHF 50’000CHF 6’826CHF 10’000
CHF 100’000CHF 6’826CHF 20’000
CHF 250’000CHF 6’826CHF 34’128

Est-il encore judicieux de faire un dépôt l’année de la retraite ?

Il n’est pas possible de répondre à cette question de manière générale : Cela dépend de votre lieu de résidence, de votre revenu imposable l’année de votre retraite et du montant du capital de retraite que vous toucherez la même année.

  1. Calculez combien d’impôts vous pouvez économiser en cotisant l’année de votre départ à la retraite. Si votre revenu imposable est faible, c’est moins intéressant d’effectuer un versement que si votre revenu imposable est élevée. Attention : les prestations de retraite des piliers 1 et 2 à partir du moment de la retraite doivent également être prises en compte comme revenu imposable.
  2. Calculez le montant de l’impôt (supplémentaire) que vous devrez payer pour percevoir le capital. Veuillez noter que toutes les prestations en capital du régime de retraite de la même année sont additionnées (c’est également valable pour les prestations de votre conjoint / partenaire). Ceci est pertinent car l’impôt sur les prestations en capital est progressif.

Une fois que vous aurez effectué les deux calculs, vous verrez si ça vaut réellement la peine d’effectuer un versement l’année de la retraite. Dans de nombreux cas, il peut s’avérer intéressant de verser le montant total l’année de la retraite.

Preuve que vous continuez à travailler

Pour maintenir votre relation de prévoyance 3a, vous devez fournir à la fondation de prévoyance une preuve de votre activité professionnelle. Si vous êtes employé, vous pouvez le faire au moyen d’un contrat de travail ou d’une fiche de salaire. Si vous êtes indépendant, une confirmation de votre la caisse de compensation sera en général exigée.