Primauté de cotisations

Le montant de la rente dans  la primauté de cotisations dépend de l’argent que l’assuré a épargné. L’épargne-retraite accumulée est convertie en une rente annuelle au moment de la retraite.

Un taux de conversion de 6,8 % est actuellement appliqué à la cotisation LPP obligatoire. 100’000 francs d’avoirs de retraite donnent ainsi une rente annuelle de 6’800 francs. Au moins un quart des avoirs de retraite peut également être prélevé sous forme de capital.

Cela distingue clairement la primauté de cotisations de la primauté de prestations. Dans la primauté de prestations, la rente est déterminée proportionnellement au dernier salaire assuré.