La banque au lieu de l’assurance

Ne souscrivez pas d’assurance 3a. Tout besoin en matière d’assurance peut être assuré sans problème en dehors du 3ème pilier. Avec une solution bancaire ou de fonds, vous restez beaucoup plus flexible, vous pouvez facilement ouvrir des comptes supplémentaires, les transférer vers un autre prestataire si nécessaire et enfin effectuer des retraits échelonnés. Tout cela et bien plus encore n’est pas ou très peu possible avec une assurance.

Ne cotisez pas si vous gagnez peu

Un dépôt dans le 3ème pilier est plus intéressant lorsque vous pouvez verser le montant maximum fiscalement admis. C’est là que vous économisez le plus d’impôts. Si vous gagnez peu ou n’avez momentanément pas de revenu, vous ne devriez pas cotiser au pilier 3a car vous ne bénéficiez que très légèrement de la déduction fiscale et vous paierez probablement peu d’impôts de toute façon.

Ce point est important car l’impôt sur les retraits est réduit, quel que soit le montant que vous avez épargné au moment du dépôt. Si vous ne faites un versement que si vous pouvez réellement réaliser une économie d’impôt, vous obtiendrez davantage de votre 3ème pilier.

Créer plusieurs comptes ou dépôts 3a

Comme nous l’avons vu, lorsque vous retirez des avoirs de retraite, vous payez un impôt réduit, qui est progressif, semblable à l’impôt sur le revenu. Cela signifie que l’impôt est non seulement plus élevée en francs et en centimes pour les montants plus élevés, mais aussi en pourcentage. Comme toutes les prestations en capital des 2ème et 3ème piliers sont cumulées la même année, il est conseillé de retirer les avoirs de retraite par étapes sur plusieurs années. Toutefois, pour pouvoir retirer progressivement des avoirs de retraite, vous devez commencer dès maintenant à constituer plusieurs comptes ou dépôts 3a. Les comptes 3a ne peuvent pas être scindés rétroactivement. Ils ne peuvent être retirés “qu’-en bloc”.

Commencez tôt avec le 3ème pilier

Plus vous commencez tôt avec le 3ème pilier, plus vous bénéficier de l’avantage fiscal induit. Les versements étants limités à un montant maximum fiscalement déductible par année, si vous manquez des années, vous ne pourrez pas les rattraper. C’est important car avec le troisième pilier, vous pouvez faire une économie d’impôt non seulement au moment de vos versements, mais aussi pendant toute la période jusqu’à l’âge de votre retraite. En effet, vous n’avez pas à payer d’impôt sur la fortune sur vos avoirs de retraite. Comme vous n’êtes pas tenu de déclarer le capital de retraite dans votre déclaration fiscale, les revenus de l’avoir de retraite sont également exonérés d’impôts. Cela permet au mécanisme des intérêts composés de pleinement leur effet.

Investir dans des titres

Contrairement aux avoirs libres, le 3ème pilier reste immobilisé à long terme. Ce n’est que dans quelques cas exceptionnels que l’argent peut être retiré avant la retraite. L’horizon d’investissement est donc extrêmement long pour de nombreux épargnants 3a. Etant donné que ceci est souvent le cas, les versements 3a peutent être investis dans des titres. À long terme, même les crises financières profondes peuvent être surmontées sans dommages. par ailleurs, les titres offrent un rendement nettement supérieur à celui des comptes 3a, qui ne rapportent pratiquement pas d’intérêts.

Comparer les frais

Si vous souhaitez investir votre 3ème pilier dans des titres, vous devez absolument comparer les frais des fonds de prévoyance. Après tout, il ne vous sert pas à grand-chose si vous prenez plus de risques mais que le rendement supplémentaire visé est anéanti par des frais excessifs.

Il est préférable de faire un retrait anticipé de votre fonds de prévoyance que de votre 3ème pilier

Si vous n’avez pas assez de fonds libres pour acheter une maison ou un appartement, vous pouvez retirer de l’argent du fonds de prévoyance. Cela soulève la question de savoir ce qu’il est plus judicieux, un retrait du fonds de prévoyance ou du 3ème pilier.

Mettre en gage au lieu de retirer

Retrait anticipé lors de l’achat d’une maison : si vous avez investi votre 3ème pilier dans des fonds, il est intéressant de mettre en gage le 3ème pilier au lieu de le retirer. À long terme, vous paierez moins d’intérêts hypothécaires que vous ne pourrez en gagner.

Verser des cotisations au-delà de l’âge normal de la retraite

Si vous êtes employé au-delà de l’âge normal de la retraite, il peut être intéressant de continuer à cotiser au pilier 3a. Le 3ème pilier peut être maintenu jusqu’à cinq ans au-delà de l’âge normal de la retraite. Si vous avez investi votre argent 3a dans des fonds, vous pouvez prolonger votre horizon d’investissement jusqu’à cinq ans.

Retrait du 3ème pilier avant la caisse de retraite

Veillez à ne pas tirer le troisième pilier la même année que le fonds de prévoyance. Nous avons conçu un modèle de paiement échelonné qui montre une échelle de rémunération optimale.