Les placements indiciels utilisés par finpension font l’objet d’une surveillance des investisseurs. Seules les institutions de prévoyance du deuxième pilier peuvent investir dans ces fonds. Dans le cadre des conventions de double imposition conclues, l’administration du fonds peut garantir qu’aucun impôt à la source n’est prélevée sur les revenus étrangers (ou qu’elle est récupérée directement dans le fonds).

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans notre article «L’évitement des retenues à la source lors du placement des avoirs de prévoyance est payant».