Taux d’intérêt technique

Com­me son nom l’in­di­que, le taux d’in­té­rêt tech­ni­que est un chif­fre pure­ment cal­cu­la­toire. Le taux d’in­té­rêt tech­ni­que est uti­li­sé pour ajou­ter les inté­rêts sur le capi­tal qui est mis de côté pour cou­vrir les ren­tes de retrai­te annu­el­les.

Et main­ten­ant, étape par étape : Jus­qu’à la retrai­te, les avoirs de retrai­te de vot­re cais­se de retrai­te vous rap­por­te­ront un taux d’in­té­rêt plus ou moins éle­vé. Les inté­rêts sont cré­di­tés annu­el­lement sur vot­re éparg­ne-retrai­te. Au moment de la retrai­te, le capi­tal d’éparg­ne-retrai­te (y com­pris les inté­rêts et les inté­rêts com­po­sés) est con­ver­ti en une ren­te annu­el­le. Le capi­tal est ensui­te pro­gres­si­ve­ment rem­bour­sé, ce qui nous amè­ne à la que­sti­on cru­cia­le : Quel est le ren­de­ment que la cais­se de retrai­te peut con­ti­nu­er à obtenir sur le capi­tal ? Par­ce que ces inté­rêts ne sont plus cré­di­tés sur vos avoirs de retrai­te. Vous rece­v­rez désor­mais une ren­te à vie, dont le mon­tant a été déter­mi­né au moment de vot­re départ à la retrai­te. Les inté­rêts per­çus con­sti­tu­ent désor­mais une source de reve­nus pour la cais­se de retrai­te.

Si le ren­de­ment du capi­tal restant est éle­vé, la cais­se de retrai­te peut finan­cer le paiement de la ren­te pen­dant plus long­temps. Un taux d’in­té­rêt tech­ni­que éle­vé a un effet posi­tif sur le taux de cou­ver­tu­re d’u­ne cais­se de retrai­te.

Le taux d’in­té­rêt tech­ni­que doit reflé­ter le ren­de­ment atten­du. Tou­te­fois, il y a une inci­ta­ti­on à uti­li­ser un taux d’in­té­rêt tech­ni­que aus­si éle­vé que pos­si­ble, puis­que, com­me men­ti­onné ci-des­sus, un taux d’in­té­rêt éle­vé aug­men­te le taux de cou­ver­tu­re, et le taux de cou­ver­tu­re d’u­ne cais­se de retrai­te est sou­vent uti­li­sé com­me cri­tè­re d’éva­lua­ti­on de la solva­bi­li­té d’une cais­se de retrai­te.

This entry was posted in . Bookmark the permalink.