Taux d’intérêt technique

Comme son nom l’indique, le taux d’intérêt technique est un chiffre purement calculatoire. Le taux d’intérêt technique est utilisé pour ajouter les intérêts sur le capital qui est mis de côté pour couvrir les rentes de retraite annuelles.

Et maintenant, étape par étape : Jusqu’à la retraite, les avoirs de retraite de votre caisse de retraite vous rapporteront un taux d’intérêt plus ou moins élevé. Les intérêts sont crédités annuellement sur votre épargne-retraite. Au moment de la retraite, le capital d’épargne-retraite (y compris les intérêts et les intérêts composés) est converti en une rente annuelle. Le capital est ensuite progressivement remboursé, ce qui nous amène à la question cruciale : Quel est le rendement que la caisse de retraite peut continuer à obtenir sur le capital ? Parce que ces intérêts ne sont plus crédités sur vos avoirs de retraite. Vous recevrez désormais une rente à vie, dont le montant a été déterminé au moment de votre départ à la retraite. Les intérêts perçus constituent désormais une source de revenus pour la caisse de retraite.

Si le rendement du capital restant est élevé, la caisse de retraite peut financer le paiement de la rente pendant plus longtemps. Un taux d’intérêt technique élevé a un effet positif sur le taux de couverture d’une caisse de retraite.

Le taux d’intérêt technique doit refléter le rendement attendu. Toutefois, il y a une incitation à utiliser un taux d’intérêt technique aussi élevé que possible, puisque, comme mentionné ci-dessus, un taux d’intérêt élevé augmente le taux de couverture, et le taux de couverture d’une caisse de retraite est souvent utilisé comme critère d’évaluation de la solvabilité d’une caisse de retraite.